Skip to main content

NOS PROJETS

Le  premier projet, pour A Plus..., c'est la poursuite des actions déjà entreprises : beaucoup d'entre elles se développent sur plusieurs années.

Parrainage : 

Nous poursuivons le parrainage démarré il y a 5 ans avec cette année le soutien à 31 élèves : 1 fille en seconde, 8 en 3ème, 2 en 4ème, 15 en 5ème et 5 en 6ème. Rappelons que cette aide permet à des enfants de village de « brousse », ayant bien réussi le primaire, de poursuivre leur scolarité alors que le coût des inscriptions est très élevé pour les parents.

Financement des inscriptions.

Nous finançons aussi la cantine de midi pour tous les enfants parrainés, ainsi que des cours de soutien pour les collégiens de 3ème.

Cantine du collège : aide alimentaire : L'état Burkinabé assure une dotation en denrées alimentaires pour les cantines des collèges, cependant cette dotation arrive mi décembre et les élèves n'ont rien à manger jusqu'à cette date; A plus... finance donc l'achat de denrées en attendant la dotation. C'est 300 € pour ce début d'année scolaire  

Formation professionnelle :

Pour ceux qui ne peuvent ou ne souhaitent pas poursuivre au collège, nous avons décidé de les aider à s’orienter vers une formation professionnelle. l'année passée nous avons parrainé 3 jeunes de SIDI au sein de la MEADO. 2 sont en section Menuiserie et 1 en section Soudure. Ils ont eu de bons résultats et poursuivent cette année. Nous avons poursuivi cette année avec 3 nouveaux élèves: 1 en électricité et 2 en menuiserie

La MEADO (Maison de l’Enfance André Dupont) à Orodara forme aux métiers tels que mécanique auto, maçonnerie, menuiserie bois et métal… Financement des inscriptions et des équipements de travail (souliers et vêtements adaptés).

Micro-crédits à SIDI :

Ces microcrédits permettent à des villageois de réaliser un projet de développement. 3 accordés en janvier 2011 et 5 nouveaux (dont une femme)en octobre 2011; Les projets sont surtout orientés vers l’élevage ( poulets,  boeufs) ou le petit commerce (céréales ou produits de première nécessité). Financement de 85% des projets, 15% reste à la charge du demandeur. Le remboursement se poursuit avec un peu de retard mais la bonne volonté est présent. Devant ce succès nous avons 74 nouvelles demandes pour un montant cumulé de 30 000 € . Une réflexion s'impose!!!
 
 Ecole de SIDI :  devant l'augmentation des élèves de l'école primaire : 206 élèves; il manquait 30 table-bancs que nous avons financés à 75 % et accordé un microcrédit de 25% à l'APE (cout 1150 €)
 
 Maternité : Il fallait refaire le sol, les murs et l'étancheité de la toiture Coût 1500€) La refection a été faite en février/mars 2013  avec un cofinancement  entre A plus... : 75% et le Comité de gestion du dispensaire:  25% . Nous avons aussi changé la batterie de l'éclairage solaire (190 €) avec le même principe 75% pris en charge par A plus... et 75 % par le Cogest