Skip to main content

Le concert de Kady Diarra

Rendez-vous attendu par les amateurs d’art, d’artisanat, de sons, d’images et de goûts burkinabés, « Les 20 heures africaines » de l’association A Plus…, qui soutient des projets humanitaires au Burkina Faso, auront lieu les 1er et 2 juin prochains à Châtillon d’Azergues (Rhône) dans la Salle des fêtes du Lac. (voir plan sur ce site)

Les « 20 heures » débuteront samedi soir avec un très beau concert de Kady Diarra, une voix et une musique pleines d'énergie et de générosité, à l'image du Burkina Faso, pays accueillant, carrefour de multiples influences musicales.

Kady, la "Bio" !

Kadi Diara

Originaire de Bobo Dioulasso au Burkina Faso, Kady Diarra grandit dans une famille de griots, au son des cérémonies traditionnelles qui rythment la vie des Burkinabés, tout en s’ouvrant sur d’autres musiques ouest africaine.

Après de nombreuses expériences comme chanteuse et danseuse dans différentes troupes en Afrique et plusieur

s tournées en Europe (Foliba, Suruntu Kunu, Gondwana, Wountey), elle crée son groupe en 1997. Forte de toutes les expériences musicales qui l'ont traversée, elle fait évoluer son répertoire, avec l'aide du guitariste Franck Mercier, à partir d’une base traditionnelle en y incluant des sonorités plus propres à l’occident (ballade folk, skank reggae ou tourne afro beat ) pour une fusion à la fois moderne et empreinte du respect de sa tradition musicale.

Avec plus de 600 spectacles à son actif, Kady Diarra et ses musiciens proposent, avec une joie communicative, un univers scénique où se mêlent la sensualité des musiques du Sahel et l’énergie festive des percussions africaines, mélange détonant où tradition ancestrale et sens de la fête se côtoient pour un spectacle enivrant.

Dans ses textes, Kady, fidèle à la tradition des griots, joue son rôle social et conseille ses frères et sœurs africains pour leur vie quotidienne, leur donne espoir dans l'avenir et rend hommage à ses ancêtres ainsi qu'à ceux qui comptent pour elle. Avec cet album, Kady souhaite que la musique du Burkina Faso trouve sa place auprès du grand public, que la joie et la générosité de son peuple se ressentent à travers elle. 

retour à la page des 20H