Skip to main content

Compte rendu du séjour de Michel du 25 octobre au 16 novembre 2017

 

Sidi
Je n'ai pu rester que 3 jours pour des raisons de sécurité de la zone d’Orodara, nous ne sommes pas allés à Orodara ni Kourinion

Ecole :
Les travaux ont repris. Les étudiants autrichiens souhaitant équiper l’école de panneaux solaires, il a fallu renforcer le toit en mettant des IPN plus résistants. A mon départ les fenêtres étaient placées, le toit en cours de finition
Les étudiants autrichiens ont aussi promis la réfection de la cantine.
J’ai trouvé les enseignants pas très motivés mais à leur décharge fin octobre il y avait encore des parents qui n’avaient pas payé les frais de scolarité malgré les relances; il était envisagé d’exclure les enfants dont les parents n’avaient pas payés. Les enseignants trouvent qu’il n’y a pas de dynamisme chez les parents d’élèves dont le président de l’association est Adama (que nous connaissons) On ne sent pas les enseignants très motivés, pour des échanges avec des écoles françaises
Le directeur se plaint que son habitation a des fissures et prend l’eau, il ne trouve pas d’écho auprès de l’APE !!!
 
Dispensaire :
Le dispensaire fonctionne bien avec toujours une bonne ambiance entre le personnel. Les autrichiens ont renforcé la fourniture d’électricité donc bon éclairage et frigo + congélateur pour les médicaments
 
Micro crédits :
Moussa  m’a évité tout le séjour,  il ne lui reste que 10 000 CFA à rembourser.

Sidibé  Il a disparu du secteur dès mon arrivée, je n’ai pas pu le joindre. Il devait fournir la paille pour refaire le toit des cases mais il en a fourni si peu qu’il a fallu en acheter. Le prix de cette paille devait être estimé et déduit de ce qu’il nous doit 60 000 CFA  Il nous doit donc toujours 60 000 !!!
Berry est venu 2 fois me voir mais il a perdu son emploi de gardien d’antenne téléphonique, il n’a donc rien pu verser, il lui reste 38 000 à rembourser,

M F R : , Il y a un projet de créer une MFR dans le secteur d’Orodara,  Francis s’est impliqué dans ce projet et a suivi des formations, il est maintenant moniteur et il a encadré la formation d’une trentaine de jeunes de la commune de  Kourinion. Ils se sont formés sur le maraichage, la création de pépinière,l’entretien verger etc…L’objectif est de donner une nouvelle chance aux jeunes qui ne peuvent suivre les études secondaires. Un projet potentiel pour A plus….
Parrainage et Internat
Bernadette ayant tout mis en place lors de son séjour je n’ai fait que compléter la somme nécessaire à assurer le financement soit 578100 CFA (880€) . Bernadette ayant donné 550 000 j’ai remis 28100 à Francis
    
Le centre Tripano des lépreux
J'ai pu rencontrer Véronique et Bienvenu (c’est le surnom d’ un jeune investi dans l’association St Egidio) et avons rendu visite à nos amis lépreux.  J’ai remis 50 000CFA pour l’aide alimentaire qui devrait permettre d’assurer leur nourriture pour plusieurs mois
Ils préparent le repas de Noël qui rassemble beaucoup de monde autour d’eux ; c’est un moment très attendu par eux
J’ai remis un tensiomètre car ils étaient obligés de se déplacer pour la prise de la tension. Une personne compétente de l’association St Egidio qui les accompagne va pouvoir le faire

Colis acheminés par les pompiers du Velay
Comme en 2014 nous avons eu la possibilité de faire acheminer 1 m3 à Bobo par l’association VELAY BURKINA SANS FRONTIERES. Avec Bernadette nous avions préparé 10 valises ou sacs pour Sidi dans lesquels nous avons mis des vêtements (enfant, femme) du matériel médical des cartables, sacs à dos, chaussures etc. J’avais livré tous ces colis près du Puy en Velay début septembre
Cette association du Velay achète des véhicules qu’elle revend sur place et l’argent sert au financement d’établissements scolaires dans la région de Bobo Dioulasso. Cette année ils avaient 2 semi-remorques dans lesquels ils avaient mis des ambulances, minibus qu’ils remplissent aussi. Ils affrètent un container au Havre qui arrive à Lomé, ils sont sur place pour la réception, le dédouanement et ils conduisent tous ces véhicules pour la vente sur Ouaga ou Bobo. Ils devaient arriver le jeudi 9 novembre mais du fait des évènements au Togo (escorte obligatoire de leur convoi) ils sont arrivés le samedi et m’ont livré les colis à 20 h  30 à L'hôtel Soba (la chambre était pleine) J’ai donc trié le dimanche (il y avait des affaires pour Abou bronzier). Je n’ai pas pu retourner à Sidi pour assurer la distribution du matériel médical et faire une vente de vêtements comme en mars. C’est donc Francis qui a trouvé un mode de transport de Sidi pour tout emporter dans les cases d’A plus... Il va remettre le matériel au dispensaire et faire des ventes à son kiosque
Le produit des ventes sera affecté :
    A un fond de solidarité au dispensaire pour les cas ou des habitants ne pourraient pas payer les soins (gestion par Latifatou la major)
    Pour l’achat d’un lit pour la salle de repos dans la maternité
    Pour l’achat de quelques table-bancs pour compléter l’équipement les classes quand elles seront terminées

Benoit  Benoit notre ami couturier, nous avait demandé un microcrédit pour la mise en place d’un élevage de porcs, Nous avions donné notre accord en CA mais devant le manque de ressource d’A plus… un appel a été fait auprès des adhérents qui le connaissent. Ces dons défiscalisables constitueraient le prêt de 700 000 CFA (1067€) qui lui a été consenti.  Nous nous sommes mis d’accord sur un prêt de 4 ans sans intérêt avec 1er remboursement en janvier 2019 Je lui ai remis le chèque et à ce jour il a l’argent. Son projet est bien étudié, il va se faire aider par des personnes compétentes dans l’élevage des porcs. Il nous remercie du fond du cœur, il a été très touché de cette marque d’amitié il m’a dit ‘ finalement l’honnêteté paie toujours un jour".
«  A suivre …
Artisanat
Rapporté des achats de Bernadette, acheté des savons, du beurre de karité et des couverts à salade en ébène