Skip to main content

L'association TIÉ à Bobo


Créée en 1996, L’association TIÉ a pour objectif d’œuvrer pour la réinsertion socio-économique et familiale des enfants vivant à Bobo-Dioulasso dans des conditions difficiles.

Antoine Sanou et Lassina Konaté, éducateurs à l'origine de cette structure,  souhaitaient, entre autre,  accompagner certains jeunes de la rue dans l’apprentissage d’un métier.

Une formation de boulanger a été mise en place, financée par l’association solidarité saint Joseph de Troyes qui a financé aussi le four.
Le terrain sur lequel sont construits la boulangerie et le four a été financé par l’association «La Roue tourne». Cette boulangerie est installée dans le secteur 24 à Bobo-Dioulasso, secteur récemment loti et en pleine construction résidentielle.
A Plus…  a financé la construction d’un bâtiment abritant toute la confection du pain (stockage farine, pétrissage de la pate, confection des pains traditionnels avant l’enfournement).
le premier pain est sorti en janvier 2008 .

En 2010, A plus… a été sollicité par le Conseil Régional Rhône Alpes pour assurer la gestion de la subvention de fonctionnement qu’il accorde à l’association Tié, soit 10 000 € par an.

L’association TIE, construit actuellement
, sur un terrain donné par la mairie, un bâtiment pour l’hébergement des enfants. Ce bâtiment, est financé par le Conseil régional Rhône Alpes, par l’intermédiaire de l’Association des Amis de Tié, et se trouve dans le secteur 15 de Bobo-Dioulaso. Un chantier organisé durant 3 semaines, avec des jeunes de Tié, et des jeunes apprentis de la Fondation d’Auteuil a permis d’avancer la construction.

La mise en place d’une formation à la couture pour les filles est également en cours.
A Plus… devra réfléchir comment poursuivre éventuellement cette collaboration avec l’association TIÉ.
 

La cible prioritaire étant les enfants des rues sortant de l’école coranique, les mineurs dans la prostitution ou victimes de violences sexuelles, les enfants victimes de trafic.